Conseils pratiques – Shah Peerally explique comment obtenir un visa US – by Le Defi Quotidien

L’ambassade américaine à Maurice a temporaire­ment cessé de délivrer certains visas. La raison est proba­blement due aux com­pressions budgétaires et ainsi à un manque de personnel. Shah Peerally, avocat spécialisé en législation d’immigra­tion aux États-Unis, d’origine mauricienne et établi en Californie, explique les spécificités du visa délivré par les États-Unis.

Un citoyen d’un pays étranger qui cherche à entrer aux États-Unis en général doit d’abord obtenir un visa américain, qui est placé dans le passeport du voyageur, qui est un document délivré par le pays du voyageur. Certains voyageurs internationaux peuvent entrer aux États-Unis sans visa, s’ils remplissent les conditions requises par Voyage sans visa.

Qu’est-ce qu’un visa vous permet de faire ?
Avec un visa américain, il vous est possible de passer par un port, un aéroport ou à un poste frontalier terrestre, et demander l’autorisation du ministère de la Sécurité intérieure (DHS), Customs and Border Protection (CBP) pour entrer aux États-Unis Mais détenir un visa ne garantit pas l’entrée aux États-Unis, il indique à l’ambassade ou le consulat des États-Unis à l’étranger que vous avez été jugé éligible pour solliciter l’entrée dans ce but précis. DHS / CBP inspecteurs, gardes-frontières, sont responsables de l’admission des voyageurs aux États-Unis, pour un but spécifique et une période de temps.

Types de visas
Le type de visa qu’il vous faut est défini par la loi d’immigration américaine, et se rapporte à l’objet de votre voyage. Il existe deux principales catégories de visas des États-Unis : visas non-immigrant (en savoir plus sur www.peerallylaw.com) – pour Voyage aux États-Unis sur une base temporaire.

Les visas d’immigrants (en savoir plus sur www.peerallylaw.com) – Pour Voyage de vivre de façon permanente aux États-Unis. 1. Selon le Département d’État, la décision concernant la délivrance des visas n’est qu’une mesure temporaire jusqu’à juin 2011. Cependant, il n’y a pas de confirmation qu’elle ne sera pas prolongée ; 2. Les visas non-immigrant sont généralement discrétionnaires et ne sont donc délivrés qu’après des réponses satisfaisantes de la personne qui en fait la demande.

Par exemple, le visa de visiteur (visa B2) est délivré après la satisfaction de deux critères : (i) preuve d’un but de rendre visite aux États-Unis, et(ii) preuve de la visite ne sera que temporaire.
Le but de la visite ne peut être établi par une déclaration personnelle et les documents de tiers, qui varient selon que vous cherchez à visiter en tant que visiteur d’affaires ou touriste. Si vous venez aux États-Unis pour affaires, une lettre de votre employeur étranger suffira. Si vous venez aux États-Unis pour rendre visite à un parent ou un ami aux États-Unis, une lettre de cette personne peut être présentée.

Dans le contexte de l’entreprise, vous devez, par exemple, faire des investissements, effectuer des travaux pour votre employeur étranger, ou même donner des conférences dans une université, mais vous ne pouvez pas travailler. Dans le contexte du tourisme, si vous ne cherchez pas à visiter une personne en particulier, et vous voulez simplement faire du tourisme, vous devez prouver que vous avez assez d’argent pour financer votre voyage.

Toute personne qui demande son admission aux États-Unis pour visiter les institutions scolaires tertiaires doit prouver qu’il est un étudiant potentiel, de sorte qu’il puisse modifier le statut de F-1.

Pour prouver que vous avez l’intention de ne rester aux États-Unis que pour une période temporaire de temps, vous auriez à établir des liens avec votre pays d’origine, qui inclurait une preuve que vous avez des membres proches de votre famille dans votre pays d’origine, un travail en attente sur votre retour, et les biens. 3. Le niveau de difficulté d’obtention d’un visa de l’ambassade américaine à Maurice a été relativement faible par rapport à d’autres pays. Toutefois, le transfert de ces visas à Madagascar, pourrait entraîner des retards et des refus car il y a beaucoup plus de demandes dans d’autres pays que l’île Maurice.

4. Si vous  été titulaire du H1B, qui est un visa temporaire de non-immigrant pour les travailleurs spécialisés, vous pouvez avoir votre visa apposé dans un autre pays avant de revenir à Maurice pour un renouvellement. Bien entendu, cette règle s’appliquera à ceux qui détiennent déjà un statut H1B aux États-Unis et qui veulent voyager à l’étranger.

5. Il est toujours utile de consulter un avocat sur l’immigration aux États-Unis avant de vous décider à payer pour obtenir un visa américain.

>>Read More

Shah Peerally is an attorney licensed in California practicing immigration law and debt settlement. He has featured as an expert legal analyst for many TV networks such as NDTV, Times Now and Sitarree TV. Articles about Shah Peerally and his work have appeared on newspapers such as San Jose Mercury News, Oakland Tribune, US Fiji Times, Mauritius Le Quotidien, Movers & Shakers and other prominent international newspapers. His work has been commended by Congress women Nancy Pelosi and Barbara Lee.  He has a weekly radio show on KLOK 1170AM and frequently participates in legal clinics in churches, temples and mosques.

 

For updates follow us onYoutube, Radio, Facebook, Twitter and LinkedIn.  Shah Peerally Law Group PC deals in immigration law  - www.peerallylaw.com and www.immigrationlegalblog.com

Attorney Shah Peerally also deals in debt settlement. For more information call us on 510.742.5887 and visit us on www.YourDebtSettlementAttorney.com.

Information provided above is for educational purposes only.  One should not act or refrain to act solely based on the information provided.  You should consult an attorney to assess your case before proceeding.

Share
You can leave a response, or trackback from your own site.
  You're new! If you like it here, please subscribe to my feed.      
[Close]
  • Facebook
  • Pinterest
Designed by Dreamsnfx Corp.

Disclaimer: The views expressed on this website are not necessarily those of Shah Peerally or his law firms. No attorney client relationship is created by reading any message or articles posted on this blog.